Orientations de la CAQ

Natalité

Un gouvernement de la CAQ soutiendra les personnes qui souhaitent agrandir leur famille. Parmi les solutions envisagées : une bonification du soutien pour le deuxième et troisième enfant, le rétablissement du programme de procréation assistée et un encadrement digne de ce nom pour l’adoption.

Garderie

Plus de places, une meilleure gestion des listes d’attente et des horaires plus flexibles dans les centres de la petite enfance.

Lutte contre la maltraitance

Mieux protéger les enfants victimes de violence physique et psychologique, en accordant davantage de pouvoirs et de moyens au Directeur de la protection de la jeunesse. La DPJ doit être plus imputable.

Droit de la famille

La société a changé. Le droit de la famille sera modernisé pour refléter les nouvelles réalités des parents et protéger davantage les intérêts de l’enfant.

Conciliation travail-famille

Révision de la Loi sur les normes du travail afin de l’adapter à la réalité des familles d’aujourd’hui.

Protection des contribuables

Sous un gouvernement de la CAQ, aucune hausse de taxes ou de tarifs pour les services gouvernementaux ne pourra excéder le taux d’inflation. Les familles québécoises ne seront plus exposées aux chocs tarifaires et aux mauvaises surprises, comme ce fut le cas dans les dernières années.

Enfants handicapés

Les parents d’enfants lourdement handicapés se sentent souvent bien seuls. L’État doit leur offrir davantage de soutien pour faire face aux défis et aux problèmes de la vie quotidienne.

Pensions alimentaires

Retrait des pensions alimentaires du calcul de l’aide sociale et de l’aide aux études. Parce que les familles à faible revenu doivent pouvoir répondre aux besoins de leurs enfants.

Aidants naturels

La contribution des proches aidants n’est pas reconnue à sa juste valeur. Des milliers de Québécois font le choix courageux de s’occuper d’un proche à autonomie restreinte. Un gouvernement de la CAQ modifiera la Loi sur les normes du travail pour leur donner plus de flexibilité dans les horaires de travail et davantage de journées de congé.

Natalité

Un gouvernement de la CAQ soutiendra les personnes qui souhaitent agrandir leur famille. Parmi les solutions envisagées : une bonification du soutien pour le deuxième et troisième enfant, le rétablissement du programme de procréation assistée et un encadrement digne de ce nom pour l’adoption.

Garderie

Plus de places, une meilleure gestion des listes d’attente et des horaires plus flexibles dans les centres de la petite enfance.

Lutte contre la maltraitance

Mieux protéger les enfants victimes de violence physique et psychologique, en accordant davantage de pouvoirs et de moyens au Directeur de la protection de la jeunesse. La DPJ doit être plus imputable.

Droit de la famille

La société a changé. Le droit de la famille sera modernisé pour refléter les nouvelles réalités des parents et protéger davantage les intérêts de l’enfant.

Conciliation travail-famille

Révision de la Loi sur les normes du travail afin de l’adapter à la réalité des familles d’aujourd’hui.

Protection des contribuables

Sous un gouvernement de la CAQ, aucune hausse de taxes ou de tarifs pour les services gouvernementaux ne pourra excéder le taux d’inflation. Les familles québécoises ne seront plus exposées aux chocs tarifaires et aux mauvaises surprises, comme ce fut le cas dans les dernières années.

Enfants handicapés

Les parents d’enfants lourdement handicapés se sentent souvent bien seuls. L’État doit leur offrir davantage de soutien pour faire face aux défis et aux problèmes de la vie quotidienne.

Pensions alimentaires

Retrait des pensions alimentaires du calcul de l’aide sociale et de l’aide aux études. Parce que les familles à faible revenu doivent pouvoir répondre aux besoins de leurs enfants.

Aidants naturels

La contribution des proches aidants n’est pas reconnue à sa juste valeur. Des milliers de Québécois font le choix courageux de s’occuper d’un proche à autonomie restreinte. Un gouvernement de la CAQ modifiera la Loi sur les normes du travail pour leur donner plus de flexibilité dans les horaires de travail et davantage de journées de congé.

Dépistage précoce

Davantage de services pour le dépistage et l’accompagnement d’enfants manifestant des troubles de l’apprentissage ou du développement.

Prématernelle 4 ans

Mise en place d’un système de prématernelle non obligatoire, universelle et gratuite. Accès à des ressources spécialisées et suivi auprès des élèves de 4 ans manifestant des difficultés d’apprentissage.

De belles écoles

Remise à niveau du parc immobilier scolaire. Chaque nouvelle école à bâtir devra faire l’objet d’un concours d’architecture.

Une gouvernance proche des gens

Abolition des élections et des commissions scolaires et création de centres de services aux écoles pour donner plus de pouvoirs à celles et ceux qui s’occupent directement de nos enfants : les directions d’école, les enseignants, les professionnels et les parents.

Services professionnels spécialisés

Plus d’orthopédagogues, d’orthophonistes, de psychoéducateurs et autres professionnels. Parce qu’on ne doit abandonner aucun enfant à son sort.

Récréations

Minimum de deux périodes par jour d’au moins 20 minutes dans toutes les écoles primaires.

Écoles secondaires

Une heure d’activité parascolaire supplémentaire par jour. Plus de sports, d’activités culturelles et d’aide aux devoirs pour nos jeunes qui bénéficieront jusqu’à 17 h, chaque jour, d’un milieu stimulant et propice à la réussite.

Formation professionnelle et technique

Ajout de conseillers en orientation et valorisation des parcours de formation professionnelle et technique, notamment par la multiplication des programmes travail-études.

École jusqu’à 18 ans ou jusqu’à la diplomation

Rehaussement de l’âge de fréquentation scolaire à 18 ans ou jusqu’à l’obtention d’un diplôme. Parce qu’il faut accompagner les jeunes qui songent à décrocher vers des parcours qui leur ressemblent, et qui les amèneront à développer leur plein potentiel.

Cégeps

Révision du mode de financement pour consolider les Cégeps en région et contrer l’exode des jeunes. Mise en place d’incitatifs pour la formation continue. Tabler sur les Centres collégiaux de transferts technologiques pour faire des Cégeps des pôles de développement économique régionaux.

Les universités au cœur du Projet Saint-Laurent

Des universités qui jouent leurs rôles de pôles de recherche et de développement, à l’intérieur d’une nouvelle politique de la recherche et de l’innovation conçue au bénéfice de tout le Québec.

Dépistage précoce

Davantage de services pour le dépistage et l’accompagnement d’enfants manifestant des troubles de l’apprentissage ou du développement.

Prématernelle 4 ans

Mise en place d’un système de prématernelle non obligatoire, universelle et gratuite. Accès à des ressources spécialisées et suivi auprès des élèves de 4 ans manifestant des difficultés d’apprentissage.

De belles écoles

Remise à niveau du parc immobilier scolaire. Chaque nouvelle école à bâtir devra faire l’objet d’un concours d’architecture.

Une gouvernance proche des gens

Abolition des élections et des commissions scolaires et création de centres de services aux écoles pour donner plus de pouvoirs à celles et ceux qui s’occupent directement de nos enfants : les directions d’école, les enseignants, les professionnels et les parents.

Services professionnels spécialisés

Plus d’orthopédagogues, d’orthophonistes, de psychoéducateurs et autres professionnels. Parce qu’on ne doit abandonner aucun enfant à son sort.

Récréations

Minimum de deux périodes par jour d’au moins 20 minutes dans toutes les écoles primaires.

Écoles secondaires

Une heure d’activité parascolaire supplémentaire par jour. Plus de sports, d’activités culturelles et d’aide aux devoirs pour nos jeunes qui bénéficieront jusqu’à 17 h, chaque jour, d’un milieu stimulant et propice à la réussite.

Formation professionnelle et technique

Ajout de conseillers en orientation et valorisation des parcours de formation professionnelle et technique, notamment par la multiplication des programmes travail-études.

École jusqu’à 18 ans ou jusqu’à la diplomation

Rehaussement de l’âge de fréquentation scolaire à 18 ans ou jusqu’à l’obtention d’un diplôme. Parce qu’il faut accompagner les jeunes qui songent à décrocher vers des parcours qui leur ressemblent, et qui les amèneront à développer leur plein potentiel.

Cégeps

Révision du mode de financement pour consolider les Cégeps en région et contrer l’exode des jeunes. Mise en place d’incitatifs pour la formation continue. Tabler sur les Centres collégiaux de transferts technologiques pour faire des Cégeps des pôles de développement économique régionaux.

Les universités au cœur du Projet Saint-Laurent

Des universités qui jouent leurs rôles de pôles de recherche et de développement, à l’intérieur d’une nouvelle politique de la recherche et de l’innovation conçue au bénéfice de tout le Québec.

Médecins de famille

À quoi sert d’avoir un médecin de famille s’il est impossible de le consulter lorsqu’on est malade? En revoyant le mode de rémunération des médecins, la CAQ assurera aux patients une véritable prise en charge dans des délais raisonnables.

Cliniques médicales

Favoriser l’ouverture des groupes de médecine familiale (GMF) le soir et les fins de semaine et améliorer l’accès aux consultations sans rendez-vous. Ces mesures d’accès à la première ligne réduiront le temps d’attente aux urgences.

Médecins spécialistes

Un gouvernement de la CAQ négociera une nouvelle entente avec les médecins spécialistes pour ramener leur rémunération à un niveau raisonnable.

CHSLD

Une norme de deux bains par semaine, le double du budget pour les repas, plus de soins aux bénéficiaires. La CAQ entend assurer une qualité de vie digne de ce nom pour nos aînés dans les centres d’hébergement.

Décentralisation

La centralisation extrême opérée ces dernières années paralyse le réseau de la santé et des services sociaux. La CAQ redonnera aux établissements, aux comités d’usagers, aux gestionnaires et aux conseils d’administration des établissements de santé l’autonomie et la latitude nécessaires pour assumer leurs responsabilités.

Fin des tarifs de stationnement abusifs

Les tarifs de stationnement dans plusieurs hôpitaux du Québec sont excessifs. La CAQ propose la gratuité pour les deux premières heures de stationnement et un prix plafond entre 7 et 10 $ par jour selon les régions.

Commissaire à la santé

Rétablissement de cette importante fonction, abolie par l’actuel gouvernement, afin de garantir l’évaluation objective de la performance du système de santé et ainsi améliorer les soins et les services.

Infirmières

Plus de postes d’infirmières à temps complet, abolition des heures supplémentaires obligatoires, révision des ratios de patients par infirmière et déploiement accéléré des infirmières praticiennes spécialisées. Il est temps d’utiliser davantage les grandes compétences des infirmières et des autres professionnels de la santé en leur accordant davantage d’autonomie. Une mesure nécessaire pour améliorer l’accès aux soins.

Soins à domicile

Priorité au maintien à domicile des personnes âgées et des personnes à mobilité réduite plutôt que l’hébergement dans des centres de longue durée. Il faut aussi mieux reconnaître la contribution des 1,2 million d’aidants naturels.

Rénovation des hôpitaux et des CHSLD

Pour éviter une explosion des coûts dans quelques années, il faut impérativement procéder à la rénovation de plusieurs installations du réseau de la santé.

Médecins de famille

À quoi sert d’avoir un médecin de famille s’il est impossible de le consulter lorsqu’on est malade? En revoyant le mode de rémunération des médecins, la CAQ assurera aux patients une véritable prise en charge dans des délais raisonnables.

Cliniques médicales

Favoriser l’ouverture des groupes de médecine familiale (GMF) le soir et les fins de semaine et améliorer l’accès aux consultations sans rendez-vous. Ces mesures d’accès à la première ligne réduiront le temps d’attente aux urgences.

Médecins spécialistes

Un gouvernement de la CAQ négociera une nouvelle entente avec les médecins spécialistes pour ramener leur rémunération à un niveau raisonnable.

CHSLD

Une norme de deux bains par semaine, le double du budget pour les repas, plus de soins aux bénéficiaires. La CAQ entend assurer une qualité de vie digne de ce nom pour nos aînés dans les centres d’hébergement.

Décentralisation

La centralisation extrême opérée ces dernières années paralyse le réseau de la santé et des services sociaux. La CAQ redonnera aux établissements, aux comités d’usagers, aux gestionnaires et aux conseils d’administration des établissements de santé l’autonomie et la latitude nécessaires pour assumer leurs responsabilités.

Fin des tarifs de stationnement abusifs

Les tarifs de stationnement dans plusieurs hôpitaux du Québec sont excessifs. La CAQ propose la gratuité pour les deux premières heures de stationnement et un prix plafond entre 7 et 10 $ par jour selon les régions.

Commissaire à la santé

Rétablissement de cette importante fonction, abolie par l’actuel gouvernement, afin de garantir l’évaluation objective de la performance du système de santé et ainsi améliorer les soins et les services.

Infirmières

Plus de postes d’infirmières à temps complet, abolition des heures supplémentaires obligatoires, révision des ratios de patients par infirmière et déploiement accéléré des infirmières praticiennes spécialisées. Il est temps d’utiliser davantage les grandes compétences des infirmières et des autres professionnels de la santé en leur accordant davantage d’autonomie. Une mesure nécessaire pour améliorer l’accès aux soins.

Soins à domicile

Priorité au maintien à domicile des personnes âgées et des personnes à mobilité réduite plutôt que l’hébergement dans des centres de longue durée. Il faut aussi mieux reconnaître la contribution des 1,2 million d’aidants naturels.

Rénovation des hôpitaux et des CHSLD

Pour éviter une explosion des coûts dans quelques années, il faut impérativement procéder à la rénovation de plusieurs installations du réseau de la santé.

Lutte à la pauvreté

Un meilleur soutien pour les personnes ayant des contraintes sévères à l’emploi.

Prostitution juvénile et exploitation sexuelle

Plan d’action pour contrer ce fléau qui ronge le Québec, de la prévention au soutien des survivantes, en passant par la répression.

Loteries vidéo

Les appareils de loterie vidéo ne doivent pas servir à aller chercher le plus d’argent possible dans les poches des plus démunis. La CAQ réduira l’accès aux jeux de hasard dans les milieux défavorisés, tout en déployant une stratégie de sensibilisation et de prévention pour lutter contre le jeu compulsif.

Enfants handicapés

Un meilleur soutien de l’État aux parents d’enfants lourdement handicapés.

Pensions alimentaires

Retrait des pensions alimentaires du calcul de l’aide sociale et de l’aide aux études. Parce que les familles à faible revenu, surtout celles monoparentales, ont besoin de ces revenus pour répondre aux besoins de leurs enfants.

Ombudsman des aînés

Un rôle plus large au Protecteur du citoyen du Québec, pour intervenir rapidement dans toute situation qui compromet les droits des aînés.

Dénonciation obligatoire

Renforcement de la loi obligeant les prestataires de services de santé à dénoncer les cas de maltraitance dont ils sont témoins.

Victimes d’actes criminels

Révision du régime d’indemnisations des victimes d’actes criminels (IVAC) pour en corriger les nombreuses lacunes et réduire les délais de traitement des demandes de prestation.

Organismes communautaires

Enracinés dans leur milieu, ces regroupements répondent à une multitude de besoins non couverts par les réseaux publics. Ils méritent à cet égard un meilleur soutien et une plus grande reconnaissance.

Lutte à la pauvreté

Un meilleur soutien pour les personnes ayant des contraintes sévères à l’emploi.

Prostitution juvénile et exploitation sexuelle

Plan d’action pour contrer ce fléau qui ronge le Québec, de la prévention au soutien des survivantes, en passant par la répression.

Loteries vidéo

Les appareils de loterie vidéo ne doivent pas servir à aller chercher le plus d’argent possible dans les poches des plus démunis. La CAQ réduira l’accès aux jeux de hasard dans les milieux défavorisés, tout en déployant une stratégie de sensibilisation et de prévention pour lutter contre le jeu compulsif.

Enfants handicapés

Un meilleur soutien de l’État aux parents d’enfants lourdement handicapés.

Pensions alimentaires

Retrait des pensions alimentaires du calcul de l’aide sociale et de l’aide aux études. Parce que les familles à faible revenu, surtout celles monoparentales, ont besoin de ces revenus pour répondre aux besoins de leurs enfants.

Ombudsman des aînés

Un rôle plus large au Protecteur du citoyen du Québec, pour intervenir rapidement dans toute situation qui compromet les droits des aînés.

Dénonciation obligatoire

Renforcement de la loi obligeant les prestataires de services de santé à dénoncer les cas de maltraitance dont ils sont témoins.

Victimes d’actes criminels

Révision du régime d’indemnisations des victimes d’actes criminels (IVAC) pour en corriger les nombreuses lacunes et réduire les délais de traitement des demandes de prestation.

Organismes communautaires

Enracinés dans leur milieu, ces regroupements répondent à une multitude de besoins non couverts par les réseaux publics. Ils méritent à cet égard un meilleur soutien et une plus grande reconnaissance.

Croissance soutenue

La CAQ a pour objectif de faire en sorte que le Québec rattrape le niveau de richesse de ses voisins, et notamment celui de l’Ontario, le plus rapidement possible.

Aide aux entreprises

Un gouvernement de la CAQ reverra la politique de soutien aux entreprises afin de stimuler l’investissement, l’innovation et la création d’emplois bien payés. Il révisera en ce sens la mission d’Investissement Québec et lui donnera les instruments nécessaires pour stimuler efficacement l’investissement local et attirer des capitaux étrangers.

Zones d’innovation

La stratégie d’innovation au cœur du Projet Saint-Laurent est axée autour de la création de zones d’innovation. Ces lieux physiques favoriseront le partage et l’échange entre les chercheurs et les entrepreneurs pour créer des biens et des services ou des procédés innovants. Se démarquant par leur proximité physique avec les maisons d’enseignement, les centres de recherche, les laboratoires, les incubateurs d’entreprises, les entrepreneurs et les entreprises de toute sorte, les zones d’innovation favoriseront le développement de nouveaux secteurs industriels ou de grappes d’entreprises pour créer les emplois de demain.

Collaboration universités-entreprises

Essentielle dans le monde d’aujourd’hui, la collaboration entre les universités et les entreprises, notamment en recherche et en innovation, sera au cœur de la stratégie de développement économique d’un gouvernement de la CAQ.

Exportation d’électricité propre

Un gouvernement de la CAQ mettra tout en œuvre pour augmenter les exportations d’hydroélectricité, un facteur d’enrichissement pour les Québécois. En se substituant au gaz naturel, au charbon ou au nucléaire, les exportations d’énergie propre constituent la contribution la plus importante que le Québec puisse faire contre les changements climatiques.

Industrie maritime

Tourisme de croisière, cabotage pour les marchandises, installations portuaires, pôles logistiques. Tel qu’exposé dans le Projet Saint-Laurent, tout sera mis en œuvre pour tirer profit du fleuve et redynamiser cet important secteur économique au Québec.

Électrification des transports

Un gouvernement de la CAQ encouragera le développement d’une filière industrielle et technologique dans les composantes du transport électrique. En plus de créer des emplois d’avenir bien payés, l’électrification de nos transports permettra de réduire l’important déficit commercial du Québec, un facteur d’appauvrissement.

Décongestion

Les problèmes d’embouteillage entraînent des pertes économiques et des coûts estimés en milliards de dollars. La CAQ veut s’y attaquer à la faveur d’une meilleure planification du réseau routier pour rendre le trafic plus fluide, une multiplication des options de transport en commun et le recours aux moyens technologiques de l’information.

Exploitation responsable du pétrole

Au Québec, l’exploration et, éventuellement, l’exploitation des ressources pétrolières et gazières de façon responsable pourront contribuer à l’enrichissement collectif. Il sera toutefois interdit d’exploiter le gaz de schiste par fracturation hydraulique dans des zones densément peuplés et dans les endroits où il y a absence d’acceptabilité sociale.

Croissance soutenue

La CAQ a pour objectif de faire en sorte que le Québec rattrape le niveau de richesse de ses voisins, et notamment celui de l’Ontario, le plus rapidement possible.

Aide aux entreprises

Un gouvernement de la CAQ reverra la politique de soutien aux entreprises afin de stimuler l’investissement, l’innovation et la création d’emplois bien payés. Il révisera en ce sens la mission d’Investissement Québec et lui donnera les instruments nécessaires pour stimuler efficacement l’investissement local et attirer des capitaux étrangers.

Zones d’innovation

La stratégie d’innovation au cœur du Projet Saint-Laurent est axée autour de la création de zones d’innovation. Ces lieux physiques favoriseront le partage et l’échange entre les chercheurs et les entrepreneurs pour créer des biens et des services ou des procédés innovants. Se démarquant par leur proximité physique avec les maisons d’enseignement, les centres de recherche, les laboratoires, les incubateurs d’entreprises, les entrepreneurs et les entreprises de toute sorte, les zones d’innovation favoriseront le développement de nouveaux secteurs industriels ou de grappes d’entreprises pour créer les emplois de demain.

Collaboration universités-entreprises

Essentielle dans le monde d’aujourd’hui, la collaboration entre les universités et les entreprises, notamment en recherche et en innovation, sera au cœur de la stratégie de développement économique d’un gouvernement de la CAQ.

Exportation d’électricité propre

Un gouvernement de la CAQ mettra tout en œuvre pour augmenter les exportations d’hydroélectricité, un facteur d’enrichissement pour les Québécois. En se substituant au gaz naturel, au charbon ou au nucléaire, les exportations d’énergie propre constituent la contribution la plus importante que le Québec puisse faire contre les changements climatiques.

Industrie maritime

Tourisme de croisière, cabotage pour les marchandises, installations portuaires, pôles logistiques. Tel qu’exposé dans le Projet Saint-Laurent, tout sera mis en œuvre pour tirer profit du fleuve et redynamiser cet important secteur économique au Québec.

Électrification des transports

Un gouvernement de la CAQ encouragera le développement d’une filière industrielle et technologique dans les composantes du transport électrique. En plus de créer des emplois d’avenir bien payés, l’électrification de nos transports permettra de réduire l’important déficit commercial du Québec, un facteur d’appauvrissement.

Décongestion

Les problèmes d’embouteillage entraînent des pertes économiques et des coûts estimés en milliards de dollars. La CAQ veut s’y attaquer à la faveur d’une meilleure planification du réseau routier pour rendre le trafic plus fluide, une multiplication des options de transport en commun et le recours aux moyens technologiques de l’information.

Exploitation responsable du pétrole

Au Québec, l’exploration et, éventuellement, l’exploitation des ressources pétrolières et gazières de façon responsable pourront contribuer à l’enrichissement collectif. Il sera toutefois interdit d’exploiter le gaz de schiste par fracturation hydraulique dans des zones densément peuplés et dans les endroits où il y a absence d’acceptabilité sociale.

Gaz à effet de serre

La CAQ souscrit d’emblée aux grands objectifs de réduction des gaz à effet de serre adoptés par la communauté internationale et favorisera les innovations technologiques pour assurer leur atteinte.

Efficacité énergétique

La consommation responsable d’énergie et l’adoption de politiques conformes aux principes du développement durable seront des composantes clés pour l’atteinte des objectifs du Québec en matière de réduction des gaz à effet de serre.

Code du bâtiment

Modernisation des exigences du Code national du bâtiment pour encourager l’adoption de produits et techniques ayant une performance énergétique supérieure dans les nouvelles constructions.

Économie verte

Le Québec a tout à gagner à développer son expertise dans les domaines d’avenir que sont les sciences de l’environnement, les technologies vertes, l’efficacité énergétique et les sources alternatives d’énergie comme l’hydrogène ou encore le développement de modes de transport moins polluants. La CAQ encouragera le développement de ces filières économiques.

Exportation d’électricité propre

Un gouvernement de la CAQ mettra tout en œuvre pour augmenter les exportations d’électricité du Québec, une énergie propre qui remplacera l’électricité produite par nos voisins à partir du charbon et du gaz naturel, des sources importantes de gaz à effet de serre (GES).

Électrification des transports

Un gouvernement de la CAQ encouragera le développement d’une filière industrielle et technologique dans les composantes du transport électrique. En plus de créer des emplois d’avenir et qui sont payants, l’électrification de nos transports permettra de réduire l’important déficit commercial du Québec, un facteur d’appauvrissement.

Un fleuve propre

Malgré sa richesse et sa beauté, le Saint-Laurent reste un géant fragile et menacé. Des eaux usées y sont encore rejetées massivement. Ses berges ont aussi été mises à mal. De nombreux terrains industriels sont aujourd’hui contaminés, constituant un danger pour la santé publique et un frein pour l’aménagement harmonieux du territoire. Une corvée nationale s’impose, particulièrement dans la région de Montréal.

Protection des milieux humides

Écosystèmes fragiles jouant un rôle essentiel dans la lutte contre les gaz à effet de serre, la préservation de la faune et de la flore et la prévention des inondations, les milieux humides doivent être protégés adéquatement.

Transport collectif

La multiplication des options de transport et de trajets auprès des habitants de la métropole et des banlieues sera à l’ordre du jour. Un gouvernement de la CAQ appuiera notamment la réalisation du REM, le prolongement de la ligne bleue du métro de Montréal, le développement de nouveaux corridors d’autobus et de voies réservées, une augmentation de l’offre de stationnements incitatifs et le covoiturage.

Gaz à effet de serre

La CAQ souscrit d’emblée aux grands objectifs de réduction des gaz à effet de serre adoptés par la communauté internationale et favorisera les innovations technologiques pour assurer leur atteinte.

Efficacité énergétique

La consommation responsable d’énergie et l’adoption de politiques conformes aux principes du développement durable seront des composantes clés pour l’atteinte des objectifs du Québec en matière de réduction des gaz à effet de serre.

Code du bâtiment

Modernisation des exigences du Code national du bâtiment pour encourager l’adoption de produits et techniques ayant une performance énergétique supérieure dans les nouvelles constructions.

Économie verte

Le Québec a tout à gagner à développer son expertise dans les domaines d’avenir que sont les sciences de l’environnement, les technologies vertes, l’efficacité énergétique et les sources alternatives d’énergie comme l’hydrogène ou encore le développement de modes de transport moins polluants. La CAQ encouragera le développement de ces filières économiques.

Exportation d’électricité propre

Un gouvernement de la CAQ mettra tout en œuvre pour augmenter les exportations d’électricité du Québec, une énergie propre qui remplacera l’électricité produite par nos voisins à partir du charbon et du gaz naturel, des sources importantes de gaz à effet de serre (GES).

Électrification des transports

Un gouvernement de la CAQ encouragera le développement d’une filière industrielle et technologique dans les composantes du transport électrique. En plus de créer des emplois d’avenir et qui sont payants, l’électrification de nos transports permettra de réduire l’important déficit commercial du Québec, un facteur d’appauvrissement.

Un fleuve propre

Malgré sa richesse et sa beauté, le Saint-Laurent reste un géant fragile et menacé. Des eaux usées y sont encore rejetées massivement. Ses berges ont aussi été mises à mal. De nombreux terrains industriels sont aujourd’hui contaminés, constituant un danger pour la santé publique et un frein pour l’aménagement harmonieux du territoire. Une corvée nationale s’impose, particulièrement dans la région de Montréal.

Protection des milieux humides

Écosystèmes fragiles jouant un rôle essentiel dans la lutte contre les gaz à effet de serre, la préservation de la faune et de la flore et la prévention des inondations, les milieux humides doivent être protégés adéquatement.

Transport collectif

La multiplication des options de transport et de trajets auprès des habitants de la métropole et des banlieues sera à l’ordre du jour. Un gouvernement de la CAQ appuiera notamment la réalisation du REM, le prolongement de la ligne bleue du métro de Montréal, le développement de nouveaux corridors d’autobus et de voies réservées, une augmentation de l’offre de stationnements incitatifs et le covoiturage.

Décentralisation

Plus de pouvoirs et d’autonomie, voilà ce que demandent les régions depuis longtemps. Et c’est ce que la CAQ leur accordera à la faveur d’un important transfert de responsabilités et de ressources humaines et financières.

Internet et cellulaire

Il est indispensable que l’ensemble du territoire habité du Québec bénéficie d’un accès à Internet haute vitesse et d’une couverture cellulaire de qualité.

Rôle accru pour Investissement Québec

Un mandat fort pour stimuler les investissements, l’entrepreneuriat et le développement des régions.

Maintien des écoles de village

Entre 10 et 20 écoles ferment chaque année au Québec. Il faut mettre un terme à cette hémorragie.

Transformation des ressources naturelles

Pour la vitalité de l’économie québécoise, la CAQ veut valoriser et diversifier l’activité industrielle en encourageant la transformation des ressources naturelles dans la région où elles sont exploitées.

Développement de nouveaux sites récréotouristiques

Pour que l’industrie du tourisme fonctionne à plein rendement, la faune et la flore et la beauté des paysages et des villages doivent être mises pleinement en valeur.

Transport régional

Un système efficace pour assurer le transport des personnes et des marchandises sur l’ensemble du territoire, notamment en milieu rural.

CÉGEPS

Révision du mode de financement pour consolider les CÉGEPS en région et contrer l’exode des jeunes; Mise en place d’incitatifs pour la formation continue. Tabler sur les Centres collégiaux de transferts technologiques pour faire des CÉGEPS des pôles de développement économique régionaux.

Décentralisation

Plus de pouvoirs et d’autonomie, voilà ce que demandent les régions depuis longtemps. Et c’est ce que la CAQ leur accordera à la faveur d’un important transfert de responsabilités et de ressources humaines et financières.

Internet et cellulaire

Il est indispensable que l’ensemble du territoire habité du Québec bénéficie d’un accès à Internet haute vitesse et d’une couverture cellulaire de qualité.

Rôle accru pour Investissement Québec

Un mandat fort pour stimuler les investissements, l’entrepreneuriat et le développement des régions.

Maintien des écoles de village

Entre 10 et 20 écoles ferment chaque année au Québec. Il faut mettre un terme à cette hémorragie.

Transformation des ressources naturelles

Pour la vitalité de l’économie québécoise, la CAQ veut valoriser et diversifier l’activité industrielle en encourageant la transformation des ressources naturelles dans la région où elles sont exploitées.

Développement de nouveaux sites récréotouristiques

Pour que l’industrie du tourisme fonctionne à plein rendement, la faune et la flore et la beauté des paysages et des villages doivent être mises pleinement en valeur.

Transport régional

Un système efficace pour assurer le transport des personnes et des marchandises sur l’ensemble du territoire, notamment en milieu rural.

CÉGEPS

Révision du mode de financement pour consolider les CÉGEPS en région et contrer l’exode des jeunes; Mise en place d’incitatifs pour la formation continue. Tabler sur les Centres collégiaux de transferts technologiques pour faire des CÉGEPS des pôles de développement économique régionaux.

Transformation alimentaire

Stimulation des investissements en innovation, diversification des activités, développement des entreprises de transformation alimentaire, mise en place de mesures incitatives pour l’achat de produits régionaux. La CAQ ne veut rien ménager pour faire du secteur agroalimentaire un des grands moteurs de notre économie.

Achats d’aliments locaux

Un gouvernement de la CAQ encouragera la distribution et la présence des produits locaux dans nos épiceries, en plus d’inciter les écoles, hôpitaux, centres d’hébergement et autres organismes gouvernementaux à s’approvisionner davantage auprès des producteurs d’ici.

Tourisme gourmand

Multiplier les tables champêtres, développer des produits du terroir diversifiés et de qualité, encourager les marchés publics et les foires agricoles, appuyer les ports de pêche, appuyer nos grands chefs, identifier un produit phare pour chaque région. La CAQ aidera nos agriculteurs et nos restaurateurs à renforcer la position du Québec comme destination gastronomique incontournable en Amérique du Nord.

Transfert des entreprises agricoles

Pour contrer l’exode des jeunes des régions et assurer la relève, la CAQ fera en sorte de faciliter le transfert des terres agricoles à des intérêts québécois.

Taxe foncière

Nos agriculteurs doivent pouvoir se battre à armes égales. C’est pourquoi la taxe foncière agricole sera ramenée à un niveau compétitif avec celui de l’Ontario.

Processus moins compliqué

Réduction du surplus de paperasse que doivent remplir les agriculteurs.

Transformation alimentaire

Stimulation des investissements en innovation, diversification des activités, développement des entreprises de transformation alimentaire, mise en place de mesures incitatives pour l’achat de produits régionaux. La CAQ ne veut rien ménager pour faire du secteur agroalimentaire un des grands moteurs de notre économie.

Achats d’aliments locaux

Un gouvernement de la CAQ encouragera la distribution et la présence des produits locaux dans nos épiceries, en plus d’inciter les écoles, hôpitaux, centres d’hébergement et autres organismes gouvernementaux à s’approvisionner davantage auprès des producteurs d’ici.

Tourisme gourmand

Multiplier les tables champêtres, développer des produits du terroir diversifiés et de qualité, encourager les marchés publics et les foires agricoles, appuyer les ports de pêche, appuyer nos grands chefs, identifier un produit phare pour chaque région. La CAQ aidera nos agriculteurs et nos restaurateurs à renforcer la position du Québec comme destination gastronomique incontournable en Amérique du Nord.

Transfert des entreprises agricoles

Pour contrer l’exode des jeunes des régions et assurer la relève, la CAQ fera en sorte de faciliter le transfert des terres agricoles à des intérêts québécois.

Taxe foncière

Nos agriculteurs doivent pouvoir se battre à armes égales. C’est pourquoi la taxe foncière agricole sera ramenée à un niveau compétitif avec celui de l’Ontario.

Processus moins compliqué

Réduction du surplus de paperasse que doivent remplir les agriculteurs.

Lutte contre le gaspillage

Chasse au gaspillage sous toutes ses formes et aux abus dans l’appareil public, notamment dans la gestion des contrats informatiques octroyés par le gouvernement. Ressources et pouvoirs supplémentaires au Vérificateur général pour la surveillance des fonds publics.

Lutte contre la corruption

Pleine indépendance de l’UPAC face aux pouvoirs politiques par la nomination de son chef au 2/3 de l’Assemblée nationale. Resserrement des contrôles pour éliminer les « extras » lors de la réalisation des contrats publics, ce qui cause trop souvent des dépassements de coûts dans les projets gouvernementaux. Élargissement de la protection des lanceurs d’alerte, notamment dans le secteur privé et les municipalités.

Directeur parlementaire du budget

Une fonction essentielle pour brosser un portrait objectif et indépendant de l’état des finances publiques et des perspectives budgétaires. Fonction incontournable aussi pour évaluer l’impact de mesures proposées ou mises de l’avant par le gouvernement ou par un organisme public.

Imputabilité des hauts fonctionnaires

Fin de l’immunité dont jouissent les sous-ministres et les dirigeants d’organisme. Ceux-ci doivent être imputables de l’efficience de leur gestion.

Fin des privilèges indus dans l’appareil d’État

Par exemple les nominations partisanes et les « parachutes dorés » en vertu desquels un cadre supérieur ou un dirigeant d’organisme reçoit une rémunération ou une protection exceptionnelle en quittant un poste.

Clauses orphelins

Par équité intergénérationnelle, la CAQ entend éliminer les discriminations relatives aux assurances santé et aux régimes de retraite. En fait, aucune discrimination basée sur l’âge ne devrait être tolérée sur le marché du travail.

Simplification du régime fiscal

La préparation du rapport d’impôt ne doit plus être une corvée. La CAQ simplifiera la production de la déclaration de revenus des particuliers et, ultimement, fera en sorte qu’il n’y ait plus qu’une seule déclaration à remplir pour les deux ordres de gouvernement.

Agence du revenu

Garantie d’un traitement respectueux des contribuables dans leurs relations avec le fisc. Car il est inacceptable que des citoyens de bonne foi soient traités comme des criminels ou des fraudeurs au moindre problème dans leur déclaration de revenus.

Mode de scrutin proportionnel mixte

Chaque vote au Québec doit avoir un poids semblable. La CAQ modifiera la loi électorale afin de passer du mode de scrutin majoritaire au mode de scrutin proportionnel mixte.

Lutte contre le gaspillage

Chasse au gaspillage sous toutes ses formes et aux abus dans l’appareil public, notamment dans la gestion des contrats informatiques octroyés par le gouvernement. Ressources et pouvoirs supplémentaires au Vérificateur général pour la surveillance des fonds publics.

Lutte contre la corruption

Pleine indépendance de l’UPAC face aux pouvoirs politiques par la nomination de son chef au 2/3 de l’Assemblée nationale. Resserrement des contrôles pour éliminer les « extras » lors de la réalisation des contrats publics, ce qui cause trop souvent des dépassements de coûts dans les projets gouvernementaux. Élargissement de la protection des lanceurs d’alerte, notamment dans le secteur privé et les municipalités.

Directeur parlementaire du budget

Une fonction essentielle pour brosser un portrait objectif et indépendant de l’état des finances publiques et des perspectives budgétaires. Fonction incontournable aussi pour évaluer l’impact de mesures proposées ou mises de l’avant par le gouvernement ou par un organisme public.

Imputabilité des hauts fonctionnaires

Fin de l’immunité dont jouissent les sous-ministres et les dirigeants d’organisme. Ceux-ci doivent être imputables de l’efficience de leur gestion.

Fin des privilèges indus dans l’appareil d’État

Par exemple les nominations partisanes et les « parachutes dorés » en vertu desquels un cadre supérieur ou un dirigeant d’organisme reçoit une rémunération ou une protection exceptionnelle en quittant un poste.

Clauses orphelins

Par équité intergénérationnelle, la CAQ entend éliminer les discriminations relatives aux assurances santé et aux régimes de retraite. En fait, aucune discrimination basée sur l’âge ne devrait être tolérée sur le marché du travail.

Simplification du régime fiscal

La préparation du rapport d’impôt ne doit plus être une corvée. La CAQ simplifiera la production de la déclaration de revenus des particuliers et, ultimement, fera en sorte qu’il n’y ait plus qu’une seule déclaration à remplir pour les deux ordres de gouvernement.

Agence du revenu

Garantie d’un traitement respectueux des contribuables dans leurs relations avec le fisc. Car il est inacceptable que des citoyens de bonne foi soient traités comme des criminels ou des fraudeurs au moindre problème dans leur déclaration de revenus.

Mode de scrutin proportionnel mixte

Chaque vote au Québec doit avoir un poids semblable. La CAQ modifiera la loi électorale afin de passer du mode de scrutin majoritaire au mode de scrutin proportionnel mixte.

Accès au système de justice

Les lenteurs du système de justice au Québec sont désolantes. Une modernisation de l’administration de la justice s’impose afin de réduire les délais et de la rendre plus accessible pour les citoyens. En fait, c’est tout le système judiciaire québécois que la CAQ veut remettre sur les rails.

Nomination des juges

L’indépendance et la compétence doivent primer sur l’allégeance politique. C’est pourquoi la CAQ mettra en place un processus transparent pour la sélection et l’attribution des postes de juges.

Sécurité accrue

Un gouvernement de la CAQ fera preuve d’une plus grande sévérité face aux crimes violents, aux agressions sexuelles et aux criminels multirécidivistes de la route. Il abolira le délai de prescription au civil pour les victimes d’agression à caractère sexuel et mettra aussi en place un registre public des délinquants sexuels.

Victimes d’actes criminels

Révision du régime d’indemnisations des victimes d’actes criminels pour en corriger les nombreuses lacunes et réduire les délais de traitement des demandes de prestation.

Encadrement de la légalisation du cannabis

Pour limiter les effets pervers du cannabis, pour le bien-être des familles et des plus jeunes, un gouvernement de la CAQ interdira la consommation du pot dans tous les lieux publics et rehaussera l’âge légal à 21 ans.

Cour suprême

Exigeant le bilinguisme obligatoire pour siéger au plus haut tribunal au pays, la CAQ entend aussi s’assurer que les nominations de juges québécois à la Cour suprême se fassent sur proposition de l’Assemblée nationale.

Accès au système de justice

Les lenteurs du système de justice au Québec sont désolantes. Une modernisation de l’administration de la justice s’impose afin de réduire les délais et de la rendre plus accessible pour les citoyens. En fait, c’est tout le système judiciaire québécois que la CAQ veut remettre sur les rails.

Nomination des juges

L’indépendance et la compétence doivent primer sur l’allégeance politique. C’est pourquoi la CAQ mettra en place un processus transparent pour la sélection et l’attribution des postes de juges.

Sécurité accrue

Un gouvernement de la CAQ fera preuve d’une plus grande sévérité face aux crimes violents, aux agressions sexuelles et aux criminels multirécidivistes de la route. Il abolira le délai de prescription au civil pour les victimes d’agression à caractère sexuel et mettra aussi en place un registre public des délinquants sexuels.

Victimes d’actes criminels

Révision du régime d’indemnisations des victimes d’actes criminels pour en corriger les nombreuses lacunes et réduire les délais de traitement des demandes de prestation.

Encadrement de la légalisation du cannabis

Pour limiter les effets pervers du cannabis, pour le bien-être des familles et des plus jeunes, un gouvernement de la CAQ interdira la consommation du pot dans tous les lieux publics et rehaussera l’âge légal à 21 ans.

Cour suprême

Exigeant le bilinguisme obligatoire pour siéger au plus haut tribunal au pays, la CAQ entend aussi s’assurer que les nominations de juges québécois à la Cour suprême se fassent sur proposition de l’Assemblée nationale.

Plus d’autonomie pour le Québec

La CAQ est un parti nationaliste moderne dont l’objectif est d’assurer le développement et la prospérité de la nation québécoise à l’intérieur du Canada, tout en défendant avec fierté sa langue, ses valeurs et sa culture. Elle travaillera à obtenir davantage d’autonomie pour le Québec et, éventuellement, une reconnaissance constitutionnelle pleine et entière en tant que nation.

Port de signes religieux

Après 10 années de débat sur les signes et les accommodements religieux, il est plus que temps d’agir véritablement. C’est ce que fera un gouvernement de la CAQ en faisant interdire le port de signes religieux au personnel en position d’autorité, incluant les enseignants.

Reconnaissance des diplômes étrangers

Il n’y a rien de plus décourageant pour un immigrant que d’arriver au Québec après nombre de sacrifices et de se faire dire que ses compétences ne valent rien. Un gouvernement de la CAQ éliminera les obstacles inutiles afin de rendre l’évaluation des compétences plus rapide et flexible.

Seuil d’immigration

Le Québec est ouvert à l’immigration, mais les seuils doivent refléter notre capacité d’accueil et d’intégration. Une réduction temporaire de 20 % permettra de mieux accueillir les immigrants, de leur offrir un meilleur soutien et d’assurer leur francisation à 100 %.

Francisation à 100 %

Pour une intégration réussie des immigrants, il faut rendre la francisation obligatoire pour tout nouvel arrivant et s’assurer de l’adhésion aux valeurs communes de la société québécoise. C’est ainsi qu’on donnera aux néo-Québécois toutes les chances de travailler et de s’épanouir au Québec.

Promotion du français

Mandat renforcé pour l’Office de la langue française afin de coordonner un vigoureux effort de francisation au Québec. Création d’un poste de commissaire à la langue française pour recevoir les plaintes du public et présenter des recommandations visant à assurer le statut du français comme langue commune au Québec.

Culture

Un gouvernement de la CAQ soutiendra nos artistes en favorisant la diffusion et la promotion de leurs œuvres.

Politique nationale de l’architecture et de l’aménagement

Réaménager nos villes et nos campagnes pour les rendre plus belles et plus attrayantes, mettre en valeur notre majestueux Saint-Laurent, tout en assurant la préservation des paysages et le maintien d’un patrimoine bâti de qualité.

Plus d’autonomie pour le Québec

La CAQ est un parti nationaliste moderne dont l’objectif est d’assurer le développement et la prospérité de la nation québécoise à l’intérieur du Canada, tout en défendant avec fierté sa langue, ses valeurs et sa culture. Elle travaillera à obtenir davantage d’autonomie pour le Québec et, éventuellement, une reconnaissance constitutionnelle pleine et entière en tant que nation.

Port de signes religieux

Après 10 années de débat sur les signes et les accommodements religieux, il est plus que temps d’agir véritablement. C’est ce que fera un gouvernement de la CAQ en faisant interdire le port de signes religieux au personnel en position d’autorité, incluant les enseignants.

Reconnaissance des diplômes étrangers

Il n’y a rien de plus décourageant pour un immigrant que d’arriver au Québec après nombre de sacrifices et de se faire dire que ses compétences ne valent rien. Un gouvernement de la CAQ éliminera les obstacles inutiles afin de rendre l’évaluation des compétences plus rapide et flexible.

Seuil d’immigration

Le Québec est ouvert à l’immigration, mais les seuils doivent refléter notre capacité d’accueil et d’intégration. Une réduction temporaire de 20 % permettra de mieux accueillir les immigrants, de leur offrir un meilleur soutien et d’assurer leur francisation à 100 %.

Francisation à 100 %

Pour une intégration réussie des immigrants, il faut rendre la francisation obligatoire pour tout nouvel arrivant et s’assurer de l’adhésion aux valeurs communes de la société québécoise. C’est ainsi qu’on donnera aux néo-Québécois toutes les chances de travailler et de s’épanouir au Québec.

Promotion du français

Mandat renforcé pour l’Office de la langue française afin de coordonner un vigoureux effort de francisation au Québec. Création d’un poste de commissaire à la langue française pour recevoir les plaintes du public et présenter des recommandations visant à assurer le statut du français comme langue commune au Québec.

Culture

Un gouvernement de la CAQ soutiendra nos artistes en favorisant la diffusion et la promotion de leurs œuvres.

Politique nationale de l’architecture et de l’aménagement

Réaménager nos villes et nos campagnes pour les rendre plus belles et plus attrayantes, mettre en valeur notre majestueux Saint-Laurent, tout en assurant la préservation des paysages et le maintien d’un patrimoine bâti de qualité.

Proches aidants

Plusieurs aînés font le choix courageux de s’occuper d’un proche à autonomie restreinte. Il faut reconnaître leur contribution à sa juste valeur. Un gouvernement de la CAQ aidera davantage les aînés à faire face à cette difficile situation.

Qualité de vie dans les centres d'hébergement

Une norme de deux bains minimum par semaine, le double du budget pour les repas, plus de soins aux bénéficiaires. La CAQ entend assurer une qualité de vie digne de ce nom pour nos aînés dans les centres d’hébergement.

Ombudsman des aînés

Plus de pouvoir au Protecteur du citoyen du Québec afin d’intervenir rapidement dans toute situation qui compromet les droits des aînés.

Dénonciation obligatoire de la maltraitance

Trop de cas de maltraitance envers les aînés ont fait l’actualité ces dernières années. Il faut renforcer la loi obligeant les prestataires de services de santé à dénoncer les cas de maltraitance envers les aînés dont ils sont témoins.

Aide médicale à mourir

Consultations publiques sur la possibilité d’élargir l’aide médicale à mourir aux personnes inaptes.

Maintien à domicile

La CAQ favorisera le maintien à domicile des personnes âgées et des personnes à mobilité réduite plutôt que l’hébergement en centres de longue durée.

Répit fiscal

En diminuant les taxes scolaires, la CAQ aidera les nombreux aînés qui possèdent leur propriété à boucler leur fin de mois.

Groupes communautaires

Plusieurs groupes communautaires viennent en aide aux personnes âgées en difficulté. Il faut aider davantage ces groupes à remplir leur mission.

Proches aidants

Plusieurs aînés font le choix courageux de s’occuper d’un proche à autonomie restreinte. Il faut reconnaître leur contribution à sa juste valeur. Un gouvernement de la CAQ aidera davantage les aînés à faire face à cette difficile situation.

Qualité de vie dans les centres d'hébergement

Une norme de deux bains minimum par semaine, le double du budget pour les repas, plus de soins aux bénéficiaires. La CAQ entend assurer une qualité de vie digne de ce nom pour nos aînés dans les centres d’hébergement.

Ombudsman des aînés

Plus de pouvoir au Protecteur du citoyen du Québec afin d’intervenir rapidement dans toute situation qui compromet les droits des aînés.

Dénonciation obligatoire de la maltraitance

Trop de cas de maltraitance envers les aînés ont fait l’actualité ces dernières années. Il faut renforcer la loi obligeant les prestataires de services de santé à dénoncer les cas de maltraitance envers les aînés dont ils sont témoins.

Aide médicale à mourir

Consultations publiques sur la possibilité d’élargir l’aide médicale à mourir aux personnes inaptes.

Maintien à domicile

La CAQ favorisera le maintien à domicile des personnes âgées et des personnes à mobilité réduite plutôt que l’hébergement en centres de longue durée.

Répit fiscal

En diminuant les taxes scolaires, la CAQ aidera les nombreux aînés qui possèdent leur propriété à boucler leur fin de mois.

Groupes communautaires

Plusieurs groupes communautaires viennent en aide aux personnes âgées en difficulté. Il faut aider davantage ces groupes à remplir leur mission.